Sujet : Livres sur les MONUMENTS

1 résultat

GESTA, Louis-Victor.

Catalogue de la Manufacture de vitraux peints Louis-Victor Gesta, Artiste Peintre Verrier.

Toulouse, chromolithographies Cassan fils, 1864. In-folio - 26,5x58,5cm. Reliure de l'époque, d'inspiration médiévale, en demi-chagrin havane, dos à 4 faux-nerfs, plats ornés de bouillons en métal et ferrures d'angles. Rarissime catalogue composé de 67 planches (sur 68) dont 43 en couleurs et 24 en noir et blanc (il manque la planche n°55 n&b). Le contexte de sauvegarde des monuments anciens (dû en grande partie à la création des Monuments Historiques en 1830), est un des principaux facteurs qui conduit à un renouveau de l'art du vitrail au XIXe siècle car de nombreuses églises font l'objet de restauration. Parallèlement, on redécouvre le Moyen-Âge à cette période. Les archéologues demandent donc aux peintres verriers de s'imprégner des techniques, mais également des caractéristiques stylistiques des artistes du XIIIe siècle. C'est dans ce contexte que naît le vitrail "archéologique" ou "néo-médiéval". Il reprend en effet des formules de vitraux médiévaux : les personnages s'inscrivent souvent dans des arcatures romanes ou gothiques, on retrouve des rinceaux de feuilles d'acanthe, des bordures végétales composées de roses, feuilles d'acanthe ou autre. La partie la plus artistique du vitrail est celle de la peinture. Et la spécificité du vitrail du XIXe siècle, c'est l'importance que prend la peinture sur verre. Il y a quelques verres colorés dans ces vitraux, mais il y a surtout des verres peints. A cette époque, le plomb disparaît quasiment. On a plutôt de grandes pièces de verre abondamment peintes, alors qu'au Moyen-Âge le fractionnement est beaucoup plus grand, le plomb fait partie du dessin. Les nouveaux ateliers de peintre-verriers ont la taille de véritables entreprises. Pour produire d'avantage, les coûts sont limités en modifiant et en simplifiant les procédés de fabrication : les dessins sont réutilisés, les mêmes personnages sont réorganisés selon le cadre architectural environnant et les motifs répétitifs des bordures sont obtenus par impression au pochoir. Il s'agit d'une fabrication quasi industrielle qui demande une répartition des tâches selon les compétences de chacun. Le maître verrier crée le modèle, décide des couleurs et peint le vitrail avec l'aide de plusieurs assistants. Les autres membres se chargent des tâches moins nobles (coupe du verre, cuisson et mise en plomb). Ces nouveaux "artistes industriels" vendent leur production sur catalogue. Une grande manufacture toulousaine va particulièrement s'illustrer dans ce contexte : les ateliers Gesta. Elève de l'école des Beaux-Arts, puis de l'Ecole centrale des Arts et Manufacture de Paris, Louis Victor Gesta ouvre son propre atelier en 1852 à Toulouse. Cette manufacture compte parmi les plus grandes productrices de vitraux de France. Primé à de nombreuses expositions, notamment à celles de Marseille, Toulouse, Nîmes, ainsi qu'à l'Exposition Universelle de 1867 (2° prix), décoré de l'ordre de Saint-Sylvestre par le Pape Pie IX, Louis Victor Gesta a essaimé ses oeuvres un peu partout en France et à l'étranger. De la seconde moitié du XIXe siècle au début du XXe siècle, la manufacture Gesta compte parmi les plus grandes productrices de vitraux de France : 8500 églises, selon son dépliant publicitaire. (source : pyreneescathares-patrimoine . fr ; cf Patrimoine : Les vitraux du XIXe siècle) Des centaines de vitraux Gesta sont aujourd'hui inscrits à l'inventaire du patrimoine français. Cassan fils de Toulouse est l'un des rares lithographes de la fin du XIXe siècle spécialisé dans l'impression d'affiches (Twyman, a History of chromolithography, p370).

Traces de frottements et craquelures sur la reliure, quelques saines mouillures (sans atteintes aux chromolithographies), des rousseurs sans conséquence, sinon exceptionnel catalogue dans un très bel état de conservation. Les frais postaux affichés sont ceux pour la France uniquement. Merci de contacter directement la librairie à j.clauzade@sfr.fr ou au +33618710367 pour connaître les tarifs d'expédition si vous résidez à l'étranger. Merci // The shipping fees indicated are only for France. However we ship worldwide and If you wish to know the shipping fees to your location please contact us at j.clauzade@sfr.fr or at +33618710367. Thank you.