Sujet : Livres sur l'ARCHEOLOGIE

2 résultats

GAU, Franz Christian [et alii].

Antiquités de la Nubie, ou Monuments inédits du bord du Nil, situés entre la première et la seconde cataracte, dessinés et mesurés en 1819.

Stuttgart, Paris, J.G. Cotta, [Impr. de Firmin Didot], 1822[-1827]. 2 parties en un ensemble de 13 livraisons. In-plano - 53 x 73 cm. En feuilles de papier vergé sous chemises papier bleu de l'époque, imprimées en noir, au nombre de 13 (correspondant au nombre de livraisons). Edition unique de cet important "ouvrage de référence sur l'art, la culture et l'architecture antiques de la vallée du Nil", qui propose "le relevé le plus complet de son temps des antiquités nubiennes" (Catalogue du Royal Institute of British Architects). Rare exemplaire bien complet des 13 chemises en papier bleu, correspondant aux 13 livraisons publiées entre 1822 et 1827, comportant au total 62+14 = 76 planches gravées in-plano : 62 planches (manquent 6 planches, n° 10, 11, 32, 46, 47, 58, mais les planches n° 20, 22, 39 et 51 sont en double), dont 4 en couleurs (n°21, 45, 60 et 61), montrant plus de 180 vues, plans, coupes, élévations, détails architecturaux, inscriptions hiéroglyphiques, statues, paysages, etc., accompagnées de 14 feuillets d'explication des planches (un manquant mais un en double), avec vignette gravée en tête, dont 2 en couleurs, d'une introduction, d'une relation de voyage et d'une table, pour la première partie. La seconde partie, complète, concerne les "Inscriptions copiées en Nubie et en Egypte" et se divise en 14 planches d'épigraphie et 29 pp. d'analyse par Niebuhr et Letronne.

Natif de Cologne, Franz Christian Gau (1790-1853) effectua ses études d'architecture à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris à partir de 1809. Après un voyage en Italie en 1815, il entreprit un périple en Egypte dans des conditions rocambolesques : on raconte en effet qu'il aurait accepté de voyager vers cette destination avec un homme riche, mais qu'à la suite d'une brouille avec celui-ci, le jeune architecte se serait retrouvé seul et sans ressources dans un pays dont il ignorait la langue. Il décida néanmoins de rester et conçut le projet d'amender le considérable travail archéologique et scientifique de la fameuse Description de l'Egypte qui suivit l'expédition lancée par Bonaparte de 1798 à 1801, dont la publication en deux éditions (l'"Impériale", de 1809 à 1829, et la "Panckoucke", 1821-1830) fit grand bruit à Paris. Dès lors, confronté à l'hostilité du consul anglais, mais soutenu par le consul de France Drovetti, il put progresser entre la première et la seconde cataracte, c'est-à-dire faire déblayer les monuments s'élevant sur les bords du Nil, afin d'en réaliser croquis, dessins, mesures et descriptions. De retour en France, il s'entoura d'artistes et savants dont plusieurs avaient participé à l'illustration de la Description de l'Egypte et publia ainsi une "suite officieuse" du grand ouvrage modèle, de belle qualité, voire réputé plus fidèle et plus rigoureuse que ce dernier ! Il poursuivit sa carrière en complétant les travaux de François Mazois sur les ruines de Pompei puis, naturalisé français en 1825, obtint le titre d'Architecte de la Ville de Paris. C'est ainsi qu'il dirigea la restauration des églises Saint-Julien-le-Pauvre et Saint Séverin ou fit construire la prison de la Roquette. Avec l'église Sainte Clotilde, qu'il dessine et dont il commence l'édification en 1846, il contribue à la vogue du néo-gothique architectural de l'époque. La maladie le contraignit à abandonner la supervision du chantier et il mourut avant son achèvement, le 31 décembre 1853. Chers clients Abebooks, le poids et le volume important de cet ouvrage entraîneront des frais postaux additionnels, merci de le prendre en considération avant votre achat. Dear Abebooks customers, the weight and volume of this book will entail additionnal shipping fees, thank you for taking it into consideration before ordering. Quelques taches sur certaines chemises, de rarissimes rousseurs sur 3 planches (la n°31 plus fortement piquée), des traces de mouillures, pâles et saines, sans gravité, sur une dizaine de planches, infimes déchirures marginales sans atteinte aux gravures sur deux planches, sinon ensemble en bel état de conservation. Les frais postaux affichés sont ceux pour la France uniquement. Merci de contacter directement la librairie à j.clauzade@sfr.fr ou au +33618710367 pour connaître les tarifs d'expédition si vous résidez à l'étranger. Merci // The shipping fees indicated are only for France. However we ship worldwide and If you wish to know the shipping fees to your location please contact us at j.clauzade@sfr.fr or at +33618710367. Thank you.

SAHAI, Sachchidanand.

Les institutions politiques et l'organisation administrative du Cambodge ancien (VIe-XIIIe siècles).

Paris, Ecole française d'Extrême-Orient ; A. Maisonneuve (dépositaire), 1970. Gd In-8- 19,5 x 28 cm. Broché sous couverture gris-vert, imprimée en noir sur le plat supérieur et le dos. 183 pp.

Bel exemplaire. Les frais postaux affichés sont ceux pour la France uniquement. Merci de contacter directement la librairie à j.clauzade@sfr.fr ou au +33618710367 pour connaître les tarifs d'expédition si vous résidez à l'étranger. Merci // The shipping fees indicated are only for France. However we ship worldwide and If you wish to know the shipping fees to your location please contact us at j.clauzade@sfr.fr or at +33618710367. Thank you.