Sujet : Livres sur l'ART POPULAIRE

10 résultats

[COLLECTIF].

Ouvrage japonais sur la cérémonie du Thé. [Nishiki-e; Magamata; Netsuke; Inkan]

Tokyo, Osaka, Nagoya, Mitohei, Hako, Ikeushi, Zooban, Epoque d'Edo, ère Koka, 1844-1848, 18 x 8 cm. Broché avec couture à la japonaise, couvertures couleurs souples, pièce de titre imprimée sur le premier plat. 140 p. Edition originale. Ouvrage abondamment illustré de 83 estampes, en noir et blanc, représentant des motifs nishiki-e pour tissus, des inro, des netsuke, des inkan, des magatama (pierres précieuses ou semi-précieuses taillées en courbe), les signatures des plus grands maîtres de la cérémonie du thé, ainsi que des têtes de pinceaux aux formes différentes.

Les Nishiki-e ( ?, « estampe de brocart »), également appelé Edo-e (en référence à la capitale japonaise de l'époque), est une des étapes techniques de la mise en couleur des estampes japonaises. Elle fut utilisée principalement dans lukiyo-e. Auparavant, le texte était habituellement monochrome, tout comme les illustrations de livres, mais la popularité croissante du ukiyo-e créa une demande pour un nombre de couleurs croissant et une plus grande complexité des techniques.Les nishiki-e furent inventées vers 1760, puis perfectionnées et popularisées par Suzuki Harunobu, dans un premier temps au travers des e-goyomi (« estampes-calendriers ») prisées des riches Japonais, qui permettaient aux artistes de contourner le monopole d'Etat. .Cette technique implique des planches de bois multiples, une planche principale portant le dessin proprement dit, puis une pour chaque portion de l'image, permettant d'utiliser un grand nombre de couleurs différentes, et de parvenir à des images très complexes et détaillées. Une planche séparée est gravée et appliquée seulement à la partie de l'image lui correspondant. Des marques de repérage nommées kent ( ?) étaient utilisées pour le positionnement exact de chaque planche.Le Magamata ( / ?) est un ornement caractéristique de la Préhistoire et de la protohistoire du Japon. Sa forme évoque un croc percé, une griffe d'ours, une virgule, un 9 ou parfois un ftus. Il est généralement fabriqué en ambre, en pierre, en jade ou même en verre. On attribue des caractéristiques magiques à cet objet, telle une amulette. Il abriterait aussi l'âme de grands guerriers morts au combat. A l'époque moderne, c'est un bijou très souvent arboré par les Japonais, bien que celui que l'on utilise pour le sacre de l'empereur,qui est l'un des trois éléments du Trésor impérial, demeure à l'abri des regards. Il s'agit d'un objet hautement symbolique, souvent présent dans les mangas les plus populaires. Le Netsuke ( ?) est un objet vestimentaire traditionnel japonais servant à maintenir les sagemono (littéralement « objets suspendus »). Le mot se décompose étymologiquement en ne ( ?, « racine »), et tsuke ( ?, « attacher »). En effet, le kimono n'ayant pas de poche, les différents objets usuels matériel pour écrire (yatate), la bourse, l'étui à pipe (kiseru-zutsu), la boîte à médicaments ou à sceaux (inr ) ou la boucle de l'obi (obidome) sont transportés dans des sortes de petites boîtes dénommées sagemono. Ces objets sont suspendus à l'obi de leur propriétaire par une cordelette. Le netsuke, placé au-dessus du bord supérieur de l'obi sert à maintenir le sagemono tel un taquet. Fabriqués à l'origine en bois (buis, ébène, bambou, paulownia) ou en laque, les netsuke sont sculptés dans l'ivoire à partir du XVIIIe siècle, à destination des plus riches. Le matériau utilisé dépend en fait de celui de l'inro : plus ce dernier est fragile, plus le netsuke doit être léger. On trouve des netsuke en ambre, en corail, en écaille de tortue ou en pierre. Les représentations les plus répandues sont les animaux, réels ou fantastiques, mais aussi des personnages mythologiques, historiques, du quotidien. Enfin, certains netsuke correspondent à des masques du théâtre no ou kabuki. Un Inkan est un sceau ou tampon. Frottements et pliures sur les couvertures, sinon bel exemplaire à l'intérieur en parfaite condition. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

CHAMPIER, Victor.

Les anciens almanachs illustrés. Histoire du calendrier depuis les temps anciens jusqu'à nos jours.

Paris. L. Frinzine et Cie éditeurs, Bibliothèque des Deux Mondes. 1886 In-Folio - 33 x 46,5 cm. Reliure en demi-basane rouge, nom de l'auteur et titre dorés sur le dos, plats et gardes de papier marbré. 136 pp.; 2 ff. (Table des artistes graveurs et dessinateurs), Table des matières) ; 50 pl. HT.

Edition originale, l'un des 10 exemplaires du tirage de tête sur Japon impérial (n°1). Exemplaire en partie (feuillets de texte) non coupé. Ouvrage bien complet de ses 50 planches hors texte en noir et en couleurs, reproduisant les principaux almanachs illustrés ou gravésnotamment par Léonard Gautier, Crispin de Passe, Abraham Bosse, De Larmessin, Lepeautre, Cl. Audran, Gravelot, Cochin, Quévardo, Dorgez, Debucourt, Devéria, etc.Bel ouvrage, peu courant. Chers clients Abebooks, le poids et le volume important de cet ouvrage entraîneront des frais postaux additionnels, merci de le prendre en considération avant votre achat. Dear Abebooks customers, the weight and volume of this book will entail additionnal shipping fees, thank you for taking it into consideration before ordering. Frottements sur la demi-reliure, mors du premier plat fendillé (mais plat non détaché), sinon très bel état intérieur de ce rare exemplaire sur Japon impérial. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

Comité d'Installation.

Musée rétrospectif de la classe 84 BRODERIE à l'Exposition Universelle Internationale de 1900, à Paris. Rapport du Comité d'Installation.

Paris ( Saint-Cloud), Sans éditeur (Imprimerie Belin Frères), Sans date (1900). In-4 - 19x28cm. Broché. 112pp, 2ff. Table des matières : Première partie : La broderie à l'époque gothique et pendant la Renaissance; Deuxième partie : la broderie au dix-septième et au dix-huitième siècle; Troisième partie : La broderie, de la Révolution à la fin du dix-neuvième siècle; Conclusion; Liste des Exposants.

Ouvrage richement illustré. Cet ouvrage témoigne des techniques, machines et matériaux présentés lors de l'Exposition Universelle Internationale de 1900 à Paris. Bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

HOKUSAI, Katsushika.

Manga. Tome 10. 56 Estampes, Ukiyo-e, d'Hokusai.

Sans lieu [Japon] Editeur inconnu, sans date (époque Edo, voire début Meiji). 16 x 24cm. Broché cousu à la japonaise, couvertures souples en papier bleu nuit, pièce de titre en caractères rouges collée sur le premier plat. 58 pages. Volume 10 seul, complet en lui-même. Il présente des dessins de personnages, grimaces, souris, paysages, etc. Estampes en deux tons.

Katsushika Hokusai ( ?) (1760-1849), est un peintre, dessinateur spécialiste de lukiyo-e, graveur et auteur d'écrits populaires japonais dont l'uvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Gauguin, Vincent van Gogh, Claude Monet et Alfred Sisley, voire le mouvement artistique appelé japonisme. Il est parfois vu comme le père du manga, mot qu'il a inventé et qui signifie à peu près « esquisse spontanée ». En 1814, il publie sa Manga regroupant croquis et dessins. Les Trente-six vues du mont Fuji (1831-1833) comptant en réalité 46 estampes et La Grande Vague de Kanagawa (1831) sont ses uvres les plus connues au sein d'une production de plus de 30 000 dessins. L'une des réalisations majeures du "Vieux fou de dessin", et l'un des chefs-d'oeuvre du livre illustré japonais de l'époque d'Edo, la Manga a été publiée entre 1814 et 1878. Il s'agit d'un album de gravures sur bois en 15 volumes, comportant environ 4000 dessins, et considéré comme un pièce maîtresse de l'estampe japonaise, l'ukiyo-e. Riche répertoire iconographique sur la nature comme sur la société japonaise, la Manga se présente également comme un manuel de peinture, tout en traduisant à la perfection l'univers foisonnant d'Hokusai. Son sens de l'observation, son humour et sa fantaisie, et surtout son imagination sans limite lui ont permis de composer une fresque exceptionnelle de croquis spontanés mais maîtrisés, modèle encore vénéré des mangaka d'aujourd'hui. Très bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

HOKUSAI, Katsushika.

Manga. Tome 11. 56 Estampes, Ukiyo-e, d'Hokusai.

Sans lieu [Japon] Editeur inconnu, sans date (époque Edo, voire début Meiji). 16 x 24cm. Broché cousu à la japonaise, couvertures souples en papier rose, pièce de titre en caractères rouges collée sur le premier plat. 58 pages. Volume 11 seul, complet en lui-même. Il présente des dessins de personnages, animaux (coq, chats, chiens, etc), paysages, rizière, chasse, armes, etc. Estampes en deux tons.

Katsushika Hokusai ( ?) (1760-1849), est un peintre, dessinateur spécialiste de lukiyo-e, graveur et auteur d'écrits populaires japonais dont l'uvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Gauguin, Vincent van Gogh, Claude Monet et Alfred Sisley, voire le mouvement artistique appelé japonisme. Il est parfois vu comme le père du manga, mot qu'il a inventé et qui signifie à peu près « esquisse spontanée ». En 1814, il publie sa Manga regroupant croquis et dessins. Les Trente-six vues du mont Fuji (1831-1833) comptant en réalité 46 estampes et La Grande Vague de Kanagawa (1831) sont ses uvres les plus connues au sein d'une production de plus de 30 000 dessins. L'une des réalisations majeures du "Vieux fou de dessin", et l'un des chefs-d'oeuvre du livre illustré japonais de l'époque d'Edo, la Manga a été publiée entre 1814 et 1878. Il s'agit d'un album de gravures sur bois en 15 volumes, comportant environ 4000 dessins, et considéré comme un pièce maîtresse de l'estampe japonaise, l'ukiyo-e. Riche répertoire iconographique sur la nature comme sur la société japonaise, la Manga se présente également comme un manuel de peinture, tout en traduisant à la perfection l'univers foisonnant d'Hokusai. Son sens de l'observation, son humour et sa fantaisie, et surtout son imagination sans limite lui ont permis de composer une fresque exceptionnelle de croquis spontanés mais maîtrisés, modèle encore vénéré des mangaka d'aujourd'hui. Très bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

HOKUSAI, Katsushika.

Manga. Tome 12. 56 Estampes, Ukiyo-e, d'Hokusai.

Sans lieu [Japon] Editeur inconnu, sans date (époque Edo, voire début Meiji). 16 x 24cm. Broché cousu à la japonaise, couvertures souples en papier bleu marine, pièce de titre en caractères rouges collée sur le premier plat. 58 pages. Volume 12 seul, complet en lui-même. Il présente des dessins de personnages, maquillages, animaux, etc. Estampes en deux tons.

Katsushika Hokusai ( ?) (1760-1849), est un peintre, dessinateur spécialiste de lukiyo-e, graveur et auteur d'écrits populaires japonais dont l'uvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Gauguin, Vincent van Gogh, Claude Monet et Alfred Sisley, voire le mouvement artistique appelé japonisme. Il est parfois vu comme le père du manga, mot qu'il a inventé et qui signifie à peu près « esquisse spontanée ». En 1814, il publie sa Manga regroupant croquis et dessins. Les Trente-six vues du mont Fuji (1831-1833) comptant en réalité 46 estampes et La Grande Vague de Kanagawa (1831) sont ses uvres les plus connues au sein d'une production de plus de 30 000 dessins. L'une des réalisations majeures du "Vieux fou de dessin", et l'un des chefs-d'oeuvre du livre illustré japonais de l'époque d'Edo, la Manga a été publiée entre 1814 et 1878. Il s'agit d'un album de gravures sur bois en 15 volumes, comportant environ 4000 dessins, et considéré comme un pièce maîtresse de l'estampe japonaise, l'ukiyo-e. Riche répertoire iconographique sur la nature comme sur la société japonaise, la Manga se présente également comme un manuel de peinture, tout en traduisant à la perfection l'univers foisonnant d'Hokusai. Son sens de l'observation, son humour et sa fantaisie, et surtout son imagination sans limite lui ont permis de composer une fresque exceptionnelle de croquis spontanés mais maîtrisés, modèle encore vénéré des mangaka d'aujourd'hui. Très bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

HOKUSAI, Katsushika.

Manga. Tome 8. 56 Estampes, Ukiyo-e, d'Hokusai.

Sans lieu [Japon] Editeur inconnu, sans date (époque Edo, voire début Meiji). 16 x 24cm. Broché cousu à la japonaise, couvertures souples en papier orange, pièce de titre en caractères rouges collée sur le premier plat. 58 pages. Volume 8 seul, complet en lui-même. Il présente des dessins de personnages, tissage, soierie, gymnastique, animaux, visages, fleurs, paysages, habitations, etc. Estampes en deux tons.

Katsushika Hokusai ( ?) (1760-1849), est un peintre, dessinateur spécialiste de lukiyo-e, graveur et auteur d'écrits populaires japonais dont l'uvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Gauguin, Vincent van Gogh, Claude Monet et Alfred Sisley, voire le mouvement artistique appelé japonisme. Il est parfois vu comme le père du manga, mot qu'il a inventé et qui signifie à peu près « esquisse spontanée ». En 1814, il publie sa Manga regroupant croquis et dessins. Les Trente-six vues du mont Fuji (1831-1833) comptant en réalité 46 estampes et La Grande Vague de Kanagawa (1831) sont ses uvres les plus connues au sein d'une production de plus de 30 000 dessins. L'une des réalisations majeures du "Vieux fou de dessin", et l'un des chefs-d'oeuvre du livre illustré japonais de l'époque d'Edo, la Manga a été publiée entre 1814 et 1878. Il s'agit d'un album de gravures sur bois en 15 volumes, comportant environ 4000 dessins, et considéré comme un pièce maîtresse de l'estampe japonaise, l'ukiyo-e. Riche répertoire iconographique sur la nature comme sur la société japonaise, la Manga se présente également comme un manuel de peinture, tout en traduisant à la perfection l'univers foisonnant d'Hokusai. Son sens de l'observation, son humour et sa fantaisie, et surtout son imagination sans limite lui ont permis de composer une fresque exceptionnelle de croquis spontanés mais maîtrisés, modèle encore vénéré des mangaka d'aujourd'hui. Très bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

HOKUSAI, Katsushika.

Manga. Tome 9. 56 Estampes, Ukiyo-e, d'Hokusai.

Sans lieu [Japon] Editeur inconnu, 1819 (époque Edo). 16 x 24cm. Broché cousu à la japonaise, couvertures souples en papier crème, pièce de titre en caractères rouges collée sur le premier plat. 58 pages. Edition originale. Volume 9 seul, complet en lui-même. Il présente des dessins de personnages, samurais, soldats, musiciens, vie quotidienne, ciel, météo, animaux, paysages, etc. Estampes en deux tons.

Katsushika Hokusai ( ?) (1760-1849), est un peintre, dessinateur spécialiste de lukiyo-e, graveur et auteur d'écrits populaires japonais dont l'uvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Gauguin, Vincent van Gogh, Claude Monet et Alfred Sisley, voire le mouvement artistique appelé japonisme. Il est parfois vu comme le père du manga, mot qu'il a inventé et qui signifie à peu près « esquisse spontanée ». En 1814, il publie sa Manga regroupant croquis et dessins. Les Trente-six vues du mont Fuji (1831-1833) comptant en réalité 46 estampes et La Grande Vague de Kanagawa (1831) sont ses uvres les plus connues au sein d'une production de plus de 30 000 dessins. L'une des réalisations majeures du "Vieux fou de dessin", et l'un des chefs-d'oeuvre du livre illustré japonais de l'époque d'Edo, la Manga a été publiée entre 1814 et 1878. Il s'agit d'un album de gravures sur bois en 15 volumes, comportant environ 4000 dessins, et considéré comme un pièce maîtresse de l'estampe japonaise, l'ukiyo-e. Riche répertoire iconographique sur la nature comme sur la société japonaise, la Manga se présente également comme un manuel de peinture, tout en traduisant à la perfection l'univers foisonnant d'Hokusai. Son sens de l'observation, son humour et sa fantaisie, et surtout son imagination sans limite lui ont permis de composer une fresque exceptionnelle de croquis spontanés mais maîtrisés, modèle encore vénéré des mangaka d'aujourd'hui. Très bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

KAWANABE, Kyosai.

Donga.

Sans lieu, Masuyama Naoyoshi, Meiji 14 (1881). 18x12cm. Couture à la japonaise, couverture bleue. Ouvrage complet de ses 40 estampes en noir, gris et rose. RARE. Ky sai peut être considéré comme le plus grand successeur de Hokusai (dont il n'est cependant pas un élève), et comme le premier caricaturiste du Japon. Son uvre, comme sa vie, sont quelque peu désordonnées et indisciplinées et suggèrent, à l'occasion, le goût pour une coupe de saké. Mais s'il ne possède pas la dignité, la puissance et la retenue de Hokusai, il lui substitue une exubérante fantaisie qui donne toujours de l'intérêt à un dessin d'une grande excellence technique. Outre ses caricatures, Ky sai peint un grand nombre d'images et d'esquisses, choisissant souvent ses sujets dans le folklore de son pays.

Une couture cassée mais brochage solide et très bel état de conservation. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

M. Adolphe RIFF.

L'Art Populaire en France, Recueil d'études publiées sous la direction de M. Adolpe Riff, Conservateur du Musée Alsacien et du Musée Historique de Strasbourg. Première Année 1929.

Strasbourg & Paris, Librairie Istra, Maison d'Edition de l'Imprimerie Strasbourgeoise, 1929. 1929, Année complète. Grand in-8 - 21x26,5cm. Reliure en demi-toile bleue, dos lisse, couvertures conservées, tranches mouchetées. 4ff, 235pp, 4ff. Tirage limité à 750 exemplaires. Revue publiée de 1929 à 1933. Ouvrage richement illustré. Table : Vue synthétique de l'art populaire en Auvergne par Desaymard; Aperçu sur l'art Breton par Gauthier; La maison rurale en Provence et ses accessoires par Algoud; Notes brèves sur le Queyras par Muller; La Survivance et l'origine de quelques ornements géométriques en Alsace par Riff; Pots de camps et bressons Argonnais par Chenet; Notes sur deux curieuses pièces de faïences originaires d'Argonne, Lampe d'église et grand bénitier par Gaudron; Les pierres chauffe-lit ou "bettstein" d'Alsace par Forrer; Les foyères en terre cuite entre Saone et Loire par Jeanton, Etudes sur les étains régionaux de France par Riff; Moules pour objets de piété en étain du musée Lorrain par Sadoul; Notes sur les origines de l'imagerie et des imagiers par Duchartre; La mélancolie destinée des vieux bois d'images par Saulnier; Les bois populaires Alsaciens de François Isnard par Haug, Les débuts de l'imagerie populaire à Epinal par Philippe; Dossiers decorés de prie-dieu à Publier (Haute-Savoie), Entrée de loquets et de serrures à Saint-Léon-de-Vézère (Dordogne) par Van Gennep; Vieux ustensiles de Touraine par Rougé; Le costume en Provence par Algoud; Le Chapeau Bressan par Tortillet; Amulettes judéo-alsaciennes par Ginsburger; Ornements primitifs des maisons alsaciennes par La Contesse J.de Pange; Notes et enquêtes; Figurines de conjuration ou ex-voto par Sadoul; Les jarres à huile du centre de la France par L. G.; Emblèmes de métiers sur des pierres tombales à Mertswiller (Bas-Rhin); Marques de ferronniers en Alsace par Riff; Informations, A. R. : le Congrès International des Arts Populaires à Prague 1928, L'exposition d'Art Populaire à Bruxelles 1929 - Le Musée Bourguignon à Tournus, L'Exposition d'Étains Régionaux à Alençon 1929; Bibliographie.

Reliure partiellement insolée, sinon bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.