Sujet : Livres sur l'ARTILLERIE

4 résultats

[Anonyme]

Manuel du matelot-canonnier. Suivi d'un appendice contenant les modifications à apporter à l'exercice du canon de 27e, monté sur affût à châssis, modèle 1870.

Paris, Librairie militaire de J. Dumaine. 1873. In-12 - 9 x 14,5 cm. Reliure en plein chagrin havane, dos à quatre nerfs ornés de filets, pointillés et fleurons dorés, filets à froid en encadrement des plats, toutes tranches dorées. 362 pp., 10 planches hors-texte, 9p. (dont 7 de catalogue éditeur)

Rare édition de ce manuel d'artillerie destiné aux marins français. Exemplaire bien complet de ses 10 planches dépliantes in-fine. Sur la garde volante, une liste manuscrite de 9 instructeurs a été dressée. Le nom d'un propriétaire, M. Le Baron Duquesne, enseigne de vaisseau, celui du navire (Vaisseau l'Alexandre Ste Barbe),la date (1873) et la mention "1e escouade", sont inscrits sur le premier plat. De légers frottements sur la reliure, une petite déchirure avec infime manque sur la première planche dépliante, sinon bon exemplaire de cette rare édition. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

[COLLECTIF]

Ensemble de 3 gravures sur le thème du SOUFRE (complet pour cette partie), extraites du Recueil des planches de l'Encyclopédie Méthodique éditée chez Panckoucke. Section Arts et Métiers.

[Paris & Liège] [Chez Panckoucke & Plomteux] [1784-1785] In-4 - 32x24cm. Feuilles déreliées. 3 Planches simples. THEME COMPLET.

Gravures originales du XVIIIe siècle sur papier vergé. Grandes marges. L'ensemble est bien complet pour la partie des planches consacrées au thème du Soufre (l'Opération de le Travailler et de le mettre en Canons X2; Sublimation du Soufre en grand). L'Encyclopédie méthodique, dite « Encyclopédie Panckoucke », est une encyclopédie monumentale fondée sur l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Diderot et dAlembert avec l'objectif de l'améliorer et de la compléter. À la différence de cette dernière, elle est divisée en matières qui comportent entre un et une dizaine de volumes. On vise ainsi à remédier au fractionnement jugé excessif de l'ouvrage de Diderot, qui obligeait « à lire cent articles pour avoir une idée suffisante d'un sujet. On voulut essayer si, en procédant différemment, l'analyse et la synthèse n'aboutiraient pas à une meilleure conciliation». Elle fut lancée en souscription en 1782 par le libraire-philosophe Charles-Joseph Panckoucke, établi à Paris, où il avait réussi à créer le premier empire journalistique de lépoque. Le libraire-éditeur Clément Plomteux, établi à Liège, le seconda entre 1782 et 1789. La publication s'échelonna sur un demi-siècle, et prit fin en 1832. Cette entreprise, à laquelle participèrent plus d'un millier d'auteurs, aboutit à un ensemble de 210 volumes (157 de texte sur deux colonnes et 53 de planches), soit quinze mètres linéaires. Les contributeurs étaient des spécialistes qui avaient une certaine liberté décriture, dépassant de la sorte les compilations généralistes de lencyclopédie précédente. Le titre complet est : LEncyclopédie méthodique ou par ordre de matières par une société de gens de lettres, de savants et d'artistes ; précédée d'un Vocabulaire universel, servant de Table pour tout l'Ouvrage, ornée des Portraits de MM. Diderot et d'Alembert, premiers Éditeurs de l'Encyclopédie. Petite et saine mouillure dans la marge inférieure des planches, sans atteinte aux gravures, sinon bel ensemble, frais et bien complet. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

[Ministère de la Marine et des Colonies],

La Marine à l'Exposition Universelle de 1878. Ouvrage publié par ordre de M. le Ministre de la Marine et des Colonies. Portefeuille des planches.

Paris, Gauthier-Villars, J. Hetzel et Cie, 1879. In-folio - 49 x 38 cm. Portefeuille cartonné bleu des éditeurs, imprimé en noir sur le premier plat, dos en toile marron, chemises papier bleu contenant les planches, 6 rubans de fermeture. 2, 67 planches ; 2, 92 planches Edition originale de ce rare Atlas (sans le texte) bien complet de ses 159 planches (réparties en deux sections : tome 1 : planches 1 à 66, tome 2 : planches 67 à 159), de deux pages de titre et de deux listes des planches. Réalisé à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris de 1878, cet ouvrage, qui concerne aussi bien la marine militaire que la marine de commerce, présente des navires existants ou en projet (cuirassés, croiseurs, paquebots, bateaux à vapeur, canonnières...), des pièces et instruments de navigation (ancres, gouvernails, hélices, compas, gyroscopes...), divers équipements (ventilateurs, appareils électriques de transmission d'ordres, pompes, moteurs, turbines, moteurs à incendies, locomotives et locomobiles, fanaux et sirènes, fourneaux de cuisine, filtres, avertisseurs d'incendies, appareils respiratoires, scaphandres, chaudières, appareils servo-moteurs, générateurs, machines à vapeur, chaudières à vapeur,etc.), de l'armement (mitrailleuses, canons, torpilleurs, artillerie de divers pays), de l'appareillage technique (machines-outils, machines à fraiser, métiers à filer, machine à câbler, treuil à vapeur et appareils élévatoires, treuil d'extraction à air comprimé, dock flottant, etc.).

Premier événement d'envergure internationale prévu en 1876 par un décret de la toute jeune IIIe République française, l'Exposition universelle de Paris s'ouvrit le 1er mai et se tint jusqu'au 31 octobre 1878. Parmi les ingrédients d'un véritable succès, citons les 53 000 exposants dans des pavillons répartis des deux côtés de la Seine, les 16 millions de visiteurs, l'octroi d'un jour chômé pour les ouvriers lors de l'inauguration, la construction de l'hôtel Continental, du théâtre Marigny et de celui des Nouveautés, et surtout du Palais du Trocadéro (une rotonde à colonne flanquée de deux minarets, édifiée au sommet de la colline de Chaillot sur les plans de l'architecte Gabriel Davioud, servant de salle de concerts, avec un orgue de Cavaillé-Coll, et de congrès), l'installation des fontaines Wallace, ... L'Exposition célèbre plus d'un siècle de progrès technologique et industriel : machine à glace, machine "à air froid et sec" pour la conservation et le transport des denrées alimentaires, four solaire de Mouchot et Pifre, machine à fabriquer des boissons gazeuses (Compagnie J. Hermann-Lachapelle), machine à écrire, ... remportent les suffrages du public et les récompenses des jurys. Les visiteurs peuvent également grimper dans la tête creuse de la statue de la Liberté (qui sera offerte aux Etats-Unis en 1886) ou découvrir le Lion de Belfort du même Bartholdi, admirer le panorama, du Champ de Mars à Chaillot, grâce au ballon captif d'Henri Giffard, ou emprunter la passerelle de Passy, qui relie les deux palais, Le plus spectaculaire reste sans doute la première illumination de la capitale, au moyen de bougies électriques inventées par le russe Jablochkov : l'avenue de l'Opéra se pare en effet le 3 mai de 32 globes de lumière, chaque lampadaire étant muni de 6 bougies capables d'éclairer chacune durant une heure et demie. Chers clients Abebooks, le poids et le volume important de cet ouvrage entraîneront des frais postaux additionnels, merci de le prendre en considération avant votre achat. Dear Abebooks customers, the weight and volume of this book will entail additionnal shipping fees, thank you for taking it into consideration before ordering. Portefeuille avec traces d'usure (notamment sur les coupes), un coin cassé mais non manquant, 3 lacets cassés, quelques salissures sans gravité, chemises désolidarisées, bords de quelques planches effrangés, de rares pliures et pâles rousseurs sur un petit nombre de planches, sinon bel exemplaire, fort peu courant. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

PAYNE-GALLWEY, Sir Ralph.

The Crossbow. Mediaeval and Modern, Military and Sporting. Its construction history and Managment with a treatise on The Balista and Catapult of the Ancients.

London, New York and Bombay, Longmans, Green and Co, 1903. In-4 25,5 x 32,5cm. Cartonnage de léditeur à la bradel en pleine percaline noire, dos lisse, titre doré, belle vignette dorée frappée sur le premier plat, coupes biseautées. 328 pp. Edition originale. Ouvrage orné de 220 illustrations. Texte en anglais.

Superbe état. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.