Sujet : Livres sur la FERRONNERIE

8 résultats

[ANONYME]

Album de serrurerie. 74 Lithographies.

Abbeville Imprimerie Lithographique Mme Hiver-Boidart s.d. circa 1900 Grd In-4 - 24,5X34,5cm. Reliure d'époque en demi-basane verte, dos lisse orné de doubles filets dorés.

Ouvrage composé de 16 séries, orné de 74 planches lithographiées, dessinées par E. Winckler. Album très complet, présentant clés, serrures, verrous, charnières, pennes, mécanismes, cadenas, ferrurerie, clenches, coffres-forts et combinaisons, moraillons, loquets, coffrets, poignées, sécateurs, etc. Légères rousseurs sur les toutes dernières planches, sinon très bon état de conservation. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

BERTHAUX, Louis.

Le Parfait Serrurier, ou Traité complet des ouvrages faits en fers ; Ornements, Bâtiments et Beaux-Arts, orné de planches où se trouvent réunis plus de 250 sujets, pour Barrières, Balustres, Rampes, Serrures simples, compliquées, de sûreté, à secrets, etc. Cet ouvrage contient tout ce qui est relatif à la serrurerie, aux forges, fonderies en fonte, fer, etc., suivi d'un calcul fait, ou résumé de la pesanteur des fers, d'après leur longueur, largeur et épaisseur, composé, dessiné et gravé par Louis Berthaux, dessinateur, graveur et serrurier, élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Dijon.

Paris, Dijon, Maison, Roret, chez l'Auteur, 1843. In-8 - 14,5 x 23 cm. Cartonnage illustré sur les plats d'un riche encadrement à décor baroque (rinceaux de feuillages, angelots...) et longuement titré en noir, dos lisse carré orné de fleurons et du titre en noir. 120 pp., 123 planches. Ouvrage orné d'un frontispice et de 123 planches ( 120 numérotées + 3 non numérotées), complet.

Dos un peu fragilisé, ainsi que le mors du premier plat (reliure cependant solide), quelques rousseurs inévitables, sinon bon exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

BORDEREL ET ROBERT ; SUBES, R.

Ferronnerie d'art. [R. Subes directeur artistique].

Paris, Office déditions dart pour Borderel et Robert, s.d. (circa 1928-1930). In-folio 33,5 x 44cm. En feuilles, sous portfolio ocre à rabat orné sur le premier plat d'une vignette à décor noir et or aux lettres BR entrelacées, à l'intérieur couverture générale en papier fort noir illustrée sur le premier plat dans le style art déco et quatre chemises blanches à vignette de titre en noir et numérotées en chiffres romains, correspondant aux 4 secteurs d'activité de la maison. 2 ff, 36 planches. Luxueux album publicitaire des uvres forgées récentes, conçues par les architectes de lentreprise ou composées par le directeur artistiques R. Subes et réalisées sous sa direction.Recueil bien complet de ses 36 planches réparties en 4 chemises blanches ornées d'une vignette de titre :La rue moderne : 9 Planches.Lintérieur moderne : 11 Planches.Créations : 9 PlanchesCréations de style : 7 Planches.Ce port-folio de prestige propose ainsi des rampes d'escaliers, des portails ou portes d'entrée d'immeubles, des devantures de boutiques, des ferronneries d'églises ou de cimetières, des cages d'ascenseurs, des panneaux de décoration intérieure, des luminaires, etc. Cher clients Abebooks, le poids et le volume important de cet ouvrage entrainera des frais postaux additionnels, merci de le prendre en considération avant votre achat. Dear Abebooks customers, the weight and volume of this book will entail additionnal shipping fees, thank you for taking it into consideration before ordering.

Raymond Subes (1891-1970) peut être considéré aujourd'hui comme l'un des plus importants ferronniers d'art français du XXe siècle. Formé à la ciselure à l'école Boulle, puis à l'Ecole des Arts Décoratifs par Charles Genuys, il acquiert l'essentiel de sa maîtrise technique durant trois ans (1911-1914) dans l'atelier du ferronnier d'art Émile Robert, dont il prendra la succession en tant que directeur artistique des ateliers Borderel et Robert (entreprise de charpenterie métallique sise rue Damrémont, dans le XVIIIe arrondissement de Paris). À partir de 1919, il expose au salon des Artistes décorateurs, puis en 1920 au salon dAutomne. Dans son uvre, Raymond Subes allie la technique de la forge traditionnelle aux méthodes modernes. Sa conception de la ferronnerie s'articule en deux idées maîtresses: la fonction architecturale du fer forgé et son utilisation fonctionnelle. Il n'hésite pas à employer simultanément plusieurs matériaux: d'abord le fer forgé, parfois le bronze et le cuivre, auxquels s'ajoutent, dans les années 1930, laluminium, lacier oxydé et l'acier laqué. À l'Exposition de 1925, en dehors d'ouvrages de ferronnerie tels que grilles ou rampes, il présente, avec Jacques-Émile Ruhlmann, dans le cadre du salon du Collectionneur, une bibliothèque métallique aux surfaces de tôle embouties et laquées.Il travaille notamment pour la Banque de France (Champs-Elysées), l'Institut Pasteur, la Caisse des dépôts et Consignations, ... et répond à d'importantes commandes d'Etat pour les transatlantiques Île-de-France (1927), Atlantique (1931), Normandie (1935), Liberté (1950) et France (1962). Il réalise également de nombreuses ferronneries pour des églises, à Paris ou en province. En 1937, pour l'Exposition internationale des Arts et des Techniques dans la vie moderne, Subes préside le pavillon du Métal, groupe VII, qui regroupe les exposants de la classe 33 (fer) et de la classe 47 (bronze et métaux divers), dont il réalise la spectaculaire et monumentale porte de bronze. Il est l'un des commissaires de l'événément, auquel il contribue tous azimuts : portes, rambardes, mobiliers, grille dentrée du pavillon de la Roumanie, motif décoratif pour le palais de la Radio, volière, rampes descalier dhonneur du commissariat générale de lexposition et du pavillon des Arts modernes,écusson de fer forgé pour le pavillon de lUruguay, quatre portes dascenseurs coulissantes, Fontaine des vins, et fontaine aux Grenouilles (imaginée par Gumpel et Lambert), décorations intérieures pour le palais de Tokyo, lustres du pavillon allemand Lexposition de 1937 fut donc loccasion pour les établissements Borderel et Robert non seulement d'une intense activité, mais aussi d'une reconnaissance élargie de leur puissante technique et de la richesse artistique du fer forgé. Lartisteappréciait la formule : « Nous avons fait en même temps une révolution et une exposition. »A l'actif de Raymond Subes, enfin, des meubles en métal chromé,la décoration de nombreux ponts (parapets et tabliers de métal), les lampadaires télescopiques du pont du Carroussel, devant le Louvre (démontés au début de la Seconde Guerre mondiale pour échapper au pillage de métaux par l'ennemi, et remontés ensuite), des épées dacadémiciens, des décors pour la manufacture de Sèvres, des bijoux et, tout au long de sa carrière, une collaboration active avec de nombreux architectes de renom. Dans les années soixante, les ateliers Borderel et Robert doivent quitter Paris et sont transférés à Saint-Denis. Raymond Subes remplace l'atelier de la rue Damrémont par un immeuble, et crée à l'occasion la SA immobilière Borert dont il est président directeur général. L'usine de Saint-Denis fait faillite après son décès. Les archives de Raymond Subes sont aujourd'hui conservées, grâce à plusieurs dons de la famille, au sein de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine. Lacets manquants, sinon bel exemplaire, peu courant. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

Capitaine PICARD L.,

Origines de l'Ecole de Cavalerie et de ses traditions équestres. Equitation, dressage, hippiatrique, maréchalerie, haras, remonte, harnachement, uniformes, organisation militaire, règlements de cavalerie.

Saumur, S. Milon Fils, s.d. (ca 1890) Gd In-8 - 20 x 28,5 cm. Broché, couverture illustrée sur le premier plat. 774 pp., (1 p.).

Volume 2 seul, mais complet en lui-même. Exemplaire bien complet de ses 52 planches hors-texte. Très important ouvrage bien documenté et orné de nombreuses reproductions, contenant des renseignements utiles de l'histoire de l'équitation et de la cavalerie (Mennessier de la Lance II, pp. 313-314). Deuxième partie seule, mais ouvrage complet en lui-même. Chers clients Abebooks, le poids et le volume important de cet ouvrage entraîneront des frais postaux additionnels, merci de le prendre en considération avant votre achat. Dear Abebooks customers, the weight and volume of this book will entail additionnal shipping fees, thank you for taking it into consideration before ordering. Fort volume au dos inévitablement plissé, petites taches sur le second plat, des rousseurs, sinon bon exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

CONTET, F.

Documents de Ferronnerie ancienne. Epoques Louis XV et Louis XVI.

Paris, Chez F. Contet, Editeur d'Art. 1923. 32,5 x 44,5 cm. Chemise cartonnée en demi-toile olive et papier marbré, titre doré au dos. 2 ff, 44 planches. Troisième série. Ensemble bien complet de ses 44 planches, contenant 80 motifs de portails, balcons, balustrades, grilles, pilastres, heurtoirs, rampes, etc., choisis à Compiègne, Dampierre, Dijon, Nancy, Paris, Reims, Sèvres, Sens, Tours.

Chers clients Abebooks, le poids et le volume important de cet ouvrage entraîneront des frais postaux additionnels, merci de le prendre en considération avant votre achat. Dear Abebooks customers, the weight and volume of this book will entail additionnal shipping fees, thank you for taking it into consideration before ordering. Dos de la chemise légèrement insolé, sinon très bel état de conservation. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

M. Adolphe RIFF.

L'Art Populaire en France, Recueil d'études publiées sous la direction de M. Adolpe Riff, Conservateur du Musée Alsacien et du Musée Historique de Strasbourg. Première Année 1929.

Strasbourg & Paris, Librairie Istra, Maison d'Edition de l'Imprimerie Strasbourgeoise, 1929. 1929, Année complète. Grand in-8 - 21x26,5cm. Reliure en demi-toile bleue, dos lisse, couvertures conservées, tranches mouchetées. 4ff, 235pp, 4ff. Tirage limité à 750 exemplaires. Revue publiée de 1929 à 1933. Ouvrage richement illustré. Table : Vue synthétique de l'art populaire en Auvergne par Desaymard; Aperçu sur l'art Breton par Gauthier; La maison rurale en Provence et ses accessoires par Algoud; Notes brèves sur le Queyras par Muller; La Survivance et l'origine de quelques ornements géométriques en Alsace par Riff; Pots de camps et bressons Argonnais par Chenet; Notes sur deux curieuses pièces de faïences originaires d'Argonne, Lampe d'église et grand bénitier par Gaudron; Les pierres chauffe-lit ou "bettstein" d'Alsace par Forrer; Les foyères en terre cuite entre Saone et Loire par Jeanton, Etudes sur les étains régionaux de France par Riff; Moules pour objets de piété en étain du musée Lorrain par Sadoul; Notes sur les origines de l'imagerie et des imagiers par Duchartre; La mélancolie destinée des vieux bois d'images par Saulnier; Les bois populaires Alsaciens de François Isnard par Haug, Les débuts de l'imagerie populaire à Epinal par Philippe; Dossiers decorés de prie-dieu à Publier (Haute-Savoie), Entrée de loquets et de serrures à Saint-Léon-de-Vézère (Dordogne) par Van Gennep; Vieux ustensiles de Touraine par Rougé; Le costume en Provence par Algoud; Le Chapeau Bressan par Tortillet; Amulettes judéo-alsaciennes par Ginsburger; Ornements primitifs des maisons alsaciennes par La Contesse J.de Pange; Notes et enquêtes; Figurines de conjuration ou ex-voto par Sadoul; Les jarres à huile du centre de la France par L. G.; Emblèmes de métiers sur des pierres tombales à Mertswiller (Bas-Rhin); Marques de ferronniers en Alsace par Riff; Informations, A. R. : le Congrès International des Arts Populaires à Prague 1928, L'exposition d'Art Populaire à Bruxelles 1929 - Le Musée Bourguignon à Tournus, L'Exposition d'Étains Régionaux à Alençon 1929; Bibliographie.

Reliure partiellement insolée, sinon bel exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

PUGIN, Auguste.

2 Albums reliés à la suite : Dessins de Fer et Bronze du 15me et 16me siècle. Meubles dans le style Gothique 15me siècle.

A Paris, Chez Varin, 1849. In-4 - 25,5x31,5cm. Reliure de lépoque en demi-chagrin vert, dos à 5 nerfs orné de fers dorés, « E. Bettend » doré en queue, filets à froid en encadrement des plats, tranches mouchetées. 50 Planches gravées, dont 2 pages de titre. Rares albums, absents à la BNF notamment. Albums gravés par les frères Varin, Adolphe et Amédée, héritiers de la célèbre dynastie dartistes depuis le XVIe siècle [connus comme potiers et détain et graveurs au XVIIIe dont Joseph Varin (1740-1800) et Charles Nicolas (1741-1812)].

Augustus Pugin (1812-1852) est un architecte britannique resté célèbre pour ses travaux concernant diverses églises et surtout le Palais de Westminster. Il a écrit un bon nombre de textes sur l'architecture, principalement à propos de l'architecture gothique et de la décoration. Son travail sur les motifs végétaux fut lune des sources dinspiration pour le Mouvement Arts & Crafts dont William Morris était le chef de file et pour les artistes préraphaélites qui y étaient liés. Coiffe de tête partiellement manquante, très légères traces de frottements, quelques petites taches et rousseurs sur certaines planches, sinon bel et rare exemplaire. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.

VARIN, (Pierre) Adolphe.

Nouvel Album Gothique. [ORNEMENT - ARCHITECTURE - MOBILIER - DECORS]

A Paris, N.D. Kauffman, sans date (circa 1857). In-4 - 25,5x31,5cm. Reliure de lépoque en demi-chagrin vert, dos à 5 nerfs orné de fers dorés, « E. Bettend » doré en queue, filets à froid en encadrement des plats, tranches mouchetées. 34 Planches gravées. COMPLET. Album de toute rareté, aucune référence trouvée, aucun exemplaire dans les bases de bibliothèques (y compris la bnf). Album gravé par Adolphe Varin, héritier avec son frère, Amédée, de la célèbre famille Varin, dynastie dartistes depuis le XVIe siècle [connus comme potiers et détain et graveurs au XVIIIe dont Joseph Varin (1740-1800) et Charles Nicolas (1741-1812)].

Elève de Charles Geoffroy, Edouard et Paul Girardet et du graveur Jean Geoffroy, Adolphe Varin a eu une production importante et a gravé, entre autres, des portraits dont des « Suites pour lart au XVIIIe siècle » des frères Goncourt. Les gravures des frères Varin furent régulièrement exposées aux Salons. Infimes traces de frottements sur la reliure, second plat très légèrement gondolé dans l'angle supérieur, sinon bel exemplaire, aux gravures très fraîches. Les frais postaux indiqués sont ceux pour la France métropolitaine et la Corse, pour les autres destinations, merci de contacter la librairie pour connaître le montant des frais d'expédition, merci de votre compréhension. The shipping fees indicated are only for France, if you want international shipping please contact us before placing your order, thank you for your understanding.